Les Maitres Artisans Index du Forum
 
 
 
Les Maitres Artisans Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

A la recherche du livre perdu

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Maitres Artisans Index du Forum -> Auberge -> Rôle Playing
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Galaandir
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2011
Messages: 5
Localisation: Imladris
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 19 Nov - 11:17 (2011)    Sujet du message: A la recherche du livre perdu Répondre en citant


 La lumière blafarde des torches éclaire le fond de la taverne du Poney fringant. Je me cache en attendant mon amie, car je ne veux pas être vu. Moi, Galaandir, un elfe des plus savant d'Imladris, me retrouver ici, me cachant comme un bandit, comme un voleur, comme un être de la race des hommes. Ah ! Si je tenais ces deux hobbits !


Il y a trois lunes maintenant, peu après la visite de Gandalf le Gris. Alors que depuis quelques jours déjà, le seigneur Aragorn est venu accompagné par quatre hobbits de la Comté. L'un d'eux était très malade, à ce que l'on m'a dit. Une fois que le seigneur Elrond l'eut soigné, il envoya des messagers dans toutes les régions de la Terre du Milieu convoquant une réunion, puis il me demanda de venir le voir. Son visage était sombre comme la nuit, il faisait les cent pas dans la grande bibliothèque où j'y ai lu les plus grands et les plus beaux récits qu'il se puisse écrire. Il me parla avec gravité.
    • Galaandir, je ne peux pas tout te dire, mais l'heure est grave, car des choses qui devraient être perdues sont retrouvées, les combats du passé se referont, Sauron appelle ses sombres troupes et la tour du Mordor retrouve ses noirs desseins.
    • Il nous faut réunir nos forces et nous ne pouvons pas retenir les nôtres qui quittent ces terres pour les Havres Gris. Et pourtant, si les orcs de la Tour Noire arrivent jusqu'ici, c'est la fin du monde. Que dois-je faire, seigneur Elrond, que puis-je y faire ?
    • Il y a dans le monde certaines choses que l'on doit préserver. L'une d'elles est le savoir. Le savoir dans les livres ou sur les parchemins dont la lecture n'est pas à la portée de tous. Si ces textes tombent sous les yeux des serviteurs de qui vous savez, nous perdrions un avantage mettant en péril Imladris et par là même la Terre du Milieu. Il est très important de rassembler ici ces écrits. Un livre, un des plus importants, est en la possession de Radagast le Brun pour ses études sur les animaux et leur contrôle. Allez le chercher. Mais surtout faites attention, on me rapporte que les chemins ne sont plus sûrs, les Neufs ont été vus dans la Comté et à Bree, il se peut aussi que d'autres choses obscures soient a l'affut.

C'est dans l'urgence que je suis parti vers Ost Guruth, marchant à couvert en guettant chaque bruit, chaque ombre. C'est de nuit que j'ai passé le Dernier Pont et le chemin, dans ces terres arides et solitaires, est encore plus dangereux. J'y ai entendu les cris des forces de l'ombre. J'y ai aussi soigné cette terre de quelques gobelins et orcs guetteurs. Les Forces noires sont déjà à nos portes. C'est au soir du cinquième jour et sous une pluie battante que j'entre dans la forteresse d'Ost Guruth.

Ost Guruth, la dernière fois que j'y suis venu, il y a trois cent trente ans environ, elle était forte et fière. Aujourd'hui, c'est le refuge d'aventuriers de tous bords. J'y vois des hommes, mais aussi des hobbits et des nains. Et toute cette populace grouille, court en tout sens, se bat, boit, titube et finit par vomir ses tripes de son ignorance, car incapable d'apprendre la beauté, la pureté; ces gens sont mortels et trop égoïstes pour les uns, imbus d'eux-mêmes pour les autres et faibles pour les derniers.
    • Salut à toi, Radagast le Brun. Mon seigneur, Elrond le Peredhel, maitre d'Imladris souhaite que la clarté des étoiles te protège et t'illumine.
    • Quel plaisir de te voir Galaandir, que me vaut ta visite, une étude ou la courtoisie ?

Je lui expose le but de mon voyage et l'informe avec soins des derniers événements
    • Il est vrai que votre mission est urgente, Galaandir, mais j'aimerais que vous restiez quelques jours. Un groupe de sentinelles visite la région pour faire un état de l'infiltration de l'ennemi. Il devrait rentrer demain ou après-demain.
    • Oui, c'est en effet une bonne idée, cela me permettra de faire un rapport à Elrond.
    • Et puis, le livre est en sureté ici, dans la tour. Laissez donc votre curiosité s'animer et allez étudier les gens dans la cour. Ils viennent de loin pour beaucoup, et même du Palais de Thorin

Après avoir discuté avec Radagast le Brun, un être subtil et instruit, mais bien trop complaisant envers les hommes et surtout les nains, je décide de suivre ses conseils. Deux ou trois jours à partager l'infortune de ces aventuriers devraient peut-être me donner des informations. J'ai vite fait le tour de la forteresse, et à chaque pas la colère me gagne. Une si belle bâtisse autrefois, maintenant ses murs sont fragiles ou tombés. Ils ne sont pas capables d'entretenir leur bastion, et c'est avec ceux-ci qu'il faudra se battre. Heureusement, je vois qu'il y a des elfes ici, donc tout espoir n'est pas perdu. Dans ce brouhaha populaire qui agresse mes oreilles comme le ferait un chant dans une taverne de nains ivres éructant de trop de mousse houbloneuse, je fus attiré par le son d'un luth. Là, un barde essayait d'adoucir les derniers jours de combattants malchanceux. Il est juste de penser que la vie, même chez ces êtres vils, doit être sauvée s'il est possible. Avec sa permission, je l'aidai en gravant quelques runes de mots de soins
    • Tu n'm'attrap'ra pas, na, na na!
    • Ch't'aurai Souricia, j'le dirai à maman!
    • Hé ! Les mômes, ne jouez pas dans mes jambes !
A la fin de la journée, je m'étais assis contre un mur en regardant l'ombre du soir descendre sur le fort. Lorsque deux enfants turbulents me sortent de mon demi-rêve. Ils se coursaient entre les marchands en se chamaillant. Le garçon buttait contre le forgeron, ensuite la fille contre le marchand d'arcs avec des : ho ! Pardon m'iseu. Au bout d'une dizaine de minutes, en observant bien le jeu de ces enfants, je remarquai une chose étrange, le garçon portait deux dagues cachées dans son habit. Se cognant à la marchande de pains, avec une rapidité d'expert, il coupa la bourse de la dame qui tomba au sol, et s'enfuit en attirant l'attention sur lui, pendant que la fille ramassait la bourse en le poursuivant.
    • Dahagon, donne-moi ma poupée ou je te jette des pierres, dit la fille.


En un clin d'oeil, les supposés enfants humains dispararurent au coin du bâtiment. Le soleil se coucha sur Ost Guruth et sans les cris de colère des gens découvrant qu'il leur manquait quelque chose, une bourse, une statuette, du pain, ou autre, l'instant aurait été parfait.


Je n'avais pas envie de dormir cette nuit-là. La Lune, même si elle n'était pas totalement pleine, illuminait les murs, leur donnant des formes fantomatiques. Mon regard fut attiré par deux petites ombres se dissimulant le long de la tour de Radagast le Brun. Je reconnus aussitôt les soi-disant enfants, mais vrais voleurs. Ils ne m'avaient pas vu. Ils traversaient la rue et se dirigeaient vers deux poneys. Certainement qu'ils y avaient mis leur butin. Lentement, ils enfourchèrent les coursiers, sortirent par le côté du fort en direction du camp des rôdeurs.
Lentement, Ost Guruth retrouva son animation au fur et à mesure que le Soleil montait. Une odeur nauséabonde de cuisine des hommes me fit partir vers la salle de soins du barde, je poursuivis avec lui l'aide aux malheureux jusqu'au milieu de la journée, ou j'entendis une troupe passer devant l'infirmerie. Je reconnus les sentinelles, tous des elfes bien aguerris. Enfin un corps militaire qui en valait la peine dans ce fortin miteux gardé par les hommes à l'image de ces ruines. Je terminais mon travail à soigner ce ramassis d'aventuriers, il y avait même des nains. Au soir naissant je sortis pour aller à la tour.
    • Alors, maître Radagast, les sentinelles sont rentrées ! Que dois-je transmettre au Seigneur d'Imladris ?

      D'un ton grave et soucieux, Radagast répondit : Des chefs de guerre orcs, ou Sauron lui-même, ont lancé des guetteurs. Des espions courent librement dans la plaine et d'autres s'installent dans les marais. Ils ont pris une forteresse au sud et des nains guidés par le fourbe Torgrim sont au sud-ouest. J'ai envoyé des messages aux Rôdeurs du Nord et j'accueille tous ceux qui veulent se battre.
    • Bien, je le transmettrai fidèlement à Elrond en lui donnant le livre que je dois lui apporter.
    • Un autre malheur vient de nous frapper, dit-il, le visage livide, le livre a disparu cette nuit. Il était dans cette bibliothèque hier encore, et ce, matin...

      Je pris un moment pour réfléchir et :
    • Je pense que ce sont les hobbits que j'ai vus hier soir, frère et sœur, ils volent, coupent les bourses et passent pour des enfants d'hommes.
    • Souricia et Dahagon ? Dit Radagast en souriant. Non, ce sont des voleurs, certes, mais ils sont totalement à notre cause. Souricia fait le ménage ici pour quelque pièces et j'ai entière confiance en eux.
    • Mais je les ai vus cette nuit venant de cette tour et partir sur des poneys par la porte où se trouve le camp des rôdeurs.
    • Oui, dit le magicien, je laisse ce que je dois à Souricia sous une pierre, et il était convenu qu'elle les prennent cette nuit. Mais j'avoue aussi qu'il n'y a pas beaucoup d'autres solutions.
    • Alors, menons plusieurs investigations, je me charge de trouver ces hobbits.

La lourde porte en bois du bureau de Radagast s'ouvre. Une tête passe l'entrebâillement.
    • Entre donc Amannreth, je suis avec Galaandir de la Lorien, qui demeure à Fondcombe
    • Bonjour maitre Radagast et mae govanen Galaandir. J’ai fait comme vous me l'aviez demandé, et les seules traces que j'ai retrouvées sont celles de semi-hommes sur leurs poneys.
    • Ils allaient où ? Demanda le magicien l'air préoccupé.

La sentinelle elfe entre dans le bureau d'un pas gracieux.
    • Ils vont vers l'Ouest, peut être l'auberge abandonnée.
    • Oui, ou pire encore, ajoutai-je, vers ce nid de bandits, ce repère que les hommes nomment Bree.

Amanreth sourit.
    • Galaandir, Bree est une bonne ville, rétorque Radagast, vous devriez y aller pour rattraper Souricia et Dahagon. Ne leur faites pas de mal et retrouvez ce livre, poursuit-il agacé.
    • Je vais partir tout de suite, ils ont de l'avance.
    • Je n'ai plus grand chose a faire ici, dit doucement la sentinelle, je vais retourner avec mon équipe.
    • Heu ! Non, dit le magicien, pourquoi ne pas accompagner ce jeune gardien des runes qui aurait beaucoup à apprendre des autres peuples en dehors d'une bibliothèque.
    • Mais, je n'ai besoin de personne, et une sentinelle serait plus utile au combat.? Non ?
    • Pour suivre des traces dans la nature certainement, mais dans une ville comme Bree, ce n'est pas si facile, il y a tant de monde, dit Amannreth arborant un franc sourire. En plus je connais bien la région.

Nous avons suivi leurs traces pendant plusieurs jours. Après l'auberge abandonnée, où ils n'ont fait qu'une petite halte, selon les quelques poivrots habitués à ce comptoir, nous passons les portes de Bree.

Et, je me trouve au Poney fringant, sirotant une chose moussante qu'il nomme bière, entouré d'une populace en tous points semblable au fort d'Ost Guruth. J'attends qu'Amannreth revienne avec des informations. Entre gens des armes, la communication passe mieux, parait-il. C'est vrai, je ne vois pas ce qu' un érudit, même de la race des hommes, ferait avec une bande de buveurs de bière que sont les gardes de la ville.

Voilà trois mois passés que j'attends la sentinelle. Je passe mon temps à observer les hommes. Ces gens étranges aux uses anarchiques, toujours à courir d'une chose à une autre. Il y a, je dois l'admettre, un peu de distraction dans cette ville en compagnie d'érudits des runes et du savoir, avec lesquels je passe des moments de discussions fortes honorables...

Ha ! La voilà !

- Ici Amannreth, je suis ici ...







-------------------
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Nov - 11:17 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Girdilin
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2010
Messages: 2 618
Localisation: Palais de Thorin
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

MessagePosté le: Sam 19 Nov - 14:01 (2011)    Sujet du message: A la recherche du livre perdu Répondre en citant

Haha, pas mal.

J'ai adoré, on découvre encore un autre aspect de l'histoire de nos deux voleurs de hobbits!

Continuez, j'adore l'univers de personnages que vous avez créé Smile
-------------------
Un nain, ça va. Deux... Bonjour les dégâts!
-------------------------------
"Celui qui excelle ne discute pas, il maîtrise sa science et se tait" Lao-Tseu
Revenir en haut
thaltar
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2010
Messages: 1 294
Localisation: Manosque
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 14:34 (2011)    Sujet du message: A la recherche du livre perdu Répondre en citant

Quel beau récit, j'ai adoré l'histoire !  Wink
-------------------


Quand ça va mal, dis toi que malheureusement y a pire que toi .
Revenir en haut
Tapedur
Anti raid, anti poux, anti cons, anti jeu, enfoiré...

Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 4 437
Localisation: En face de l'écran !
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 14:45 (2011)    Sujet du message: A la recherche du livre perdu Répondre en citant

Itou !!!  Okay
-------------------
- Hache Tendre et Tête de Bois !

- Quand on est jeune on est con ! Je le sais j'ai été jeune !!!

- Je préfère le vin d'ici que l'au-delà - Francis Blanche

Revenir en haut
Galaandir
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2011
Messages: 5
Localisation: Imladris
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 18:29 (2011)    Sujet du message: A la recherche du livre perdu Répondre en citant

Merci, merci !

Le plus dur maintenant c'est de continuer en vous plaisant, au moins autant.
  Wink
-------------------
Revenir en haut
Gwennis
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2010
Messages: 901
Localisation: Ici ou là-bas
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 18:50 (2011)    Sujet du message: A la recherche du livre perdu Répondre en citant

Je n'ai encore rien dit mais j'attends vraiment la suite avec impatience , aussi bien pour les aventures de Galaandir que pour la petite ouverture sur la vie de la soeur et du frère infernaux Smile Wink Okay
-------------------


" L'art, mes enfants, c'est d'être absolument soi-même... " Verlaine
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:16 (2017)    Sujet du message: A la recherche du livre perdu

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Maitres Artisans Index du Forum -> Auberge -> Rôle Playing Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation